Retrouvez un maximum d'infos sur l'athlé français (Piste, Route, Cross, Trail, Loisirs, Compétitions,...), résultats, minimas, photos,...

Pour cela c'est très simple, rendez-vous sur le site de la FFA : www.athle.com

Minima pour les Championnats de France 2012

Depuis le 1er janvier 2011, les qualifications aux différents championnats individuels athlétisme en salle et en plein air se feront au bilan. Les bilans prendront en compte toutes les performances réalisées suivant les championnats en salle ou en plein air, à compter du 1er janvier de l’année en cours et jusqu’à la date limite fixée pour chaque championnat. Les performances devront être réalisées dans des conditions régulières (chronométrage électrique et vent) et enregistrées dans SIFFA.

Les compétitions prises en compte seront des compétitions inscrites au calendrier de la fédération, des ligues régionales et organisées sous leurs contrôles ainsi que des compétitions organisées à l'étranger et placées sous l'autorité des fédérations affiliées à l'IAAF. Les compétitions organisées par les fédérations affinitaires, scolaires et universitaires sont également prises en compte exclusivement pour leur niveau Championnat de France, à condition que les résultats soient enregistrés dans SIFFA sous le contrôle d’une structure fédérale.

En plus des règlements des compétitions nationales, il sera diffusé avant chaque période de compétition (hivernale et estivale) une circulaire précisant pour chaque championnat les différentes dates (limite de prise en compte des bilans, date de la parution des athlètes qualifiés et date limite des désengagements)...

Plus de détails (nombre de places qualificatives selon les catégories et les disciplines, dates limites de réalisation, compétitions qualificatives, ...) grâce au lien ci dessous :

http://www.athle.com/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=12

 

Assemblée Générale 2010

En préambule de l’Assemblée Générale de la FFA, la soirée de l’athlétisme, organisée hier à Strasbourg, a été l’occasion de fêter le 90e anniversaire de la Fédération Française d’Athlétisme. En présence d’Alain Mimoun et de trois médaillés européens de Barcelone.

C’est en 1920 que la Fédération Française d’Athlétisme a vu le jour. Curieux clin d’œil de l’histoire, Alain Mimoun est né à El Telagh, en Algérie, la même année. 90 ans plus tard, le champion olympique du marathon à Melbourne en 1956, sous les couleurs de la France, était hier et ce samedi à Strasbourg, honorant de sa présence la Soirée de l’athlétisme consacrée à l’anniversaire des 90 ans de la FFA, suivie aujourd’hui de la traditionnelle Assemblée Générale. Alors, quand Alain Mimoun rejoint vendredi, en fin d’après-midi, l’estrade de l’auditorium Schweitzer du Palais de la Musique et des Congrès, puis sort de sa poche trois feuilles noircies  d’encre délicatement pliées, l’assistance sourit, connaissant la verve de l’ancien champion. Avant de l’écouter, comme Bernard Amsalem, le Président de la FFA, avec une grande attention. "Ma carrière a été remplie de bons souvenirs, commence Alain Mimoun. Le meilleur a été la naissance de ma fille Olympe (rires). Avec bien sûr mon titre de champion olympique et les remerciements du Président de la République le lendemain." Sa venue à Strasbourg ? "C’est une grande joie d’être ici, d’avoir la chance de pouvoir servir d’exemple à la jeunesse. Participer, ça ne veut pas seulement dire être présent mais aussi donner le meilleur de soi-même." La salle se lève pour une longue ovation.

Comme un symbole, trait d’union entre les générations, ce sont des champions d’aujourd’hui qui le rejoignent sur scène. Le marcheur Yohann Diniz, en or sur 50 km à Barcelone, qui avoue avoir du mal à s’exprimer après ce "dieu vivant". Il est suivi de la sprinteuse Véronique Mang, double-médaillée d’argent en Espagne, et de la "locale" Céline Distel, licenciée longuement à l’Alsace Nord Athlétisme.

Vient l’heure des récompenses. Alain Goudard, Président du Comité Drôme Ardèche et Président du Comité d’Organisation des Championnats de France Elite à Valence, est sacré dirigeant de l’année. Jean-Michel Attiba (Quimper Athlétisme) obtient, lui,  le trophée d’officiel de l’année. Place aux récompenses pour les clubs avec le MOUY - A.T.A.C en Picardie (- de 150 licenciés), l’US Le Pontet en PACA (151-400 licenciés) et l’EFS Reims A. en Champagne (+ de 400 licenciés). Les lauréats du Trophée fédéral des internationaux (à partir de vingt sélections en équipe de France) sont, enfin, annoncés au micro : Manuéla Montebrun, Antoinette Nana Djimou, Salim Sdiri et Fatima Yvelain.
21 heures, il est temps de rejoindre la « Vieille Douane », la plus grande brasserie de Strasbourg, pour un repas festif et traditionnel réunissant plusieurs centaines d’invités. La famille de l’athlétisme est là, jeunes et anciens réunis. Pour partager une seule et même passion.