L'athlétisme décrit en quelques mots par les athlètes du club :

L'athlétisme vue par les athlètes mouysards (réglements, entrainements, description,...)

 

La Longueur

Par Nicolas PASQUIER (Athlète) : Description et petit Historique

Qui n'a jamais essayé de défier la gravité ??? Cette sensation de voler l'espace d'un instant !!! Relever un défi face à soi-même, l'ambiance d'un concours où chaque course d'élan est rythmée par cette "clac" qui vous donne des ailes, afin de franchir la plus grande distance possible !!! Vous êtes Mouysard ? Alors vous pouvez comprendre !!!

Le saut en longueur requiert à la fois des qualités de vitesse, de force, d'explosivité, de détente, de coordination qui rendent cette discipline entièrement à part et à part entière au monde de l'athlétisme !!!

Réglement

Les athlètes se lancent dans une course d'élan sur une piste rectiligne, prennent une impulsion sur leur pied d'appel juste avant une surface en plasticine, et sautent pour atterrir le plus loin possible dans un bac à sable. L'athlète qui dépasse la planche de plasticine ne verra pas son saut mesuré. On dit qu'il a mordu. Les concurrents ont généralement six essais et le gagnant est celui qui a réalisé le plus long saut mesuré.

Petite approche historique et records

Le saut en longueur était l'une des épreuves des Jeux Olympiques antiques.

Dans les années 1920, DeHart Hubbard est considéré par les spécialistes comme le premier grand sauteur en longueur de l'ère moderne. Premier athlète noir à s'imposer au plus haut niveau international, il établit le 13 juin 1925 à Chicago, un nouveau record du monde de la discipline avec 7,89 m. 

Le 25 mai 1935, le célèbre sprinteur américain Jesse Owens est le 1er athlète à franchir la barre des 8m en réalisant 8,13m. Il s'impose l'année suivante lors des Jeux Olympiques de Berlin avec un saut à 8,06 m.

Il faudra attendre un quart de siècle pour voir ce record battu par Ralph Boston (USA) le 12 août 1960, avec 8,20 m. Il marque la discipline en égalant ou améliorant six records du monde durant sa carrière, et devient le premier homme à franchir la distance des 27 pieds (8,23 m).

Mais le 18 octobre 1968, durant les Jeux Olympiques de Mexico, l'Américain Bob Beamon révolutionne la discipline en réalisant, à son premier essai, la marque de 8,90 m, améliorant le record du monde d'Igor Ter-Ovanessian de 55 centimétres !!! Dans un contexte pour le moins "électrique",  Beamon bénéficie de conditions exceptionnelles lors de sa performance, l'altitude élevée de la ville de Mexico (2 300 m), la piste d'élan en synthétique, ainsi qu'un vent favorable de 2 m/s.

Il faudra attendre 23 ans pour voir ce record tomber lors du concours mythique des championnats du monde de Tokyo le 30 aout 1991 dans lequel se sont affrontés Carl Lewis et Mike Powell. Ce dernier retombe à 8,95m (+0,3 m/s) à son 5ème essai, effaçant les 8,91m (+2,3 m/s) réalisés juste avant par Lewis ! A noter que pendant ce concours Lewis, pourtant grand favori, réalise une série de 4 sauts à plus de 8,80m du jamais vu !!! Allez, pour le plaisir des yeux : http://www.dailymotion.com/video/xzic8_athletisme-saut-en-longueur-rm-895m_sport

D'autres sauteurs ont fait parler d'eux depuis. Ivan Pédroso (CUB) réalise 8,71m en 1995 (il fait même 8,96m, performance qui ne sera pas homologuée). Ces dernières années 2 hommes s'affrontent : Dwight Phillips (USA) avec 8,74m en 2009 et Irving Saladino (PAN) avec 8,73m en 2008.

Chez les femmes, le record du monde date de 1988. Il est la propriété de Galina Chistyakova (RUS) avec 7,52 métres. Christel Schultz (GER) fut la 1ère à franchir la barrière des 6m (6,12m en 1939) et Vilma Bardauskieno (URSS) celle des 7m en 1978 avec 7,07m. Dans les années 80 on peut se souvenir de noms tels qu'Heike Drechsler (GDR) et Jackie Joyner-Kersee (USA) qui réalisent 7,45 m en 1986 et 1987. Et plus récemment, à noter les 7,31m de Marion Jones (USA) en 1998, les 7,42m de Tatyana Kotova (RUS) en 2002 et les 7,33m de Tatyana Lebedeva (RUS) en 2004.

Les Haies Hautes

Par Benoit GUYARD (Athlète et Entraineur) : petit Historique et Description.

Dès 1850, les étudiants d'Oxford organisaient, parmi leurs épreuves sportives, une course de 140 yards entravée par 10 haies. Cette association de course et de sauts s'inspirait des rencontres hippiques. En 1864, Oxford et Cambridge fixèrent la distance à 120 yards (109,72 m) avec 10 obstacles de 3,5 pieds de hauteur (1,0667 m) et des intervalles de 10 yards (9m14), avec 15 yards du départ à la première haie et de la dernière à l'arrivée. Les barrières fixées au sol ont progressivement été remplacées par des haies de bois plus légères. Enfin depuis 1997 les haies des courses hommes sont fixées à 1m06 avec un intervalle de 9m15 entre les haies, 13m75 au départ et 13m90 à l'arrivée.
En 1888, la France ajouta 28 centimétres à la distance, du côté de l'arrivée: le 120 yards devenait le 110 m haies avec 10 obstacles. Olympique dès 1896, cette course fut cependant disputée avec seulement neuf obstacles.
Les premiers experts de la discipline furent Alvin Kraenzlein (Etats-Unis), qui le premier jeta la jambe en avant pour franchir la haie, et Earl Thomson (Canada) qui fut, en 1920, le premier coureur en moins de 15 secondes.

L'épreuve moderne 

L'essentiel des règles actuelles date de 1935. La haie en L, pouvant basculer vers l'avant, fut adoptée pour la sécurité des athlètes mais sa hauteur a gardé la valeur anglo-saxonne. Dans le même temps, on oublia la règle de l'élimination pour trois haies renversées.
Le 110 m haies a été inclus dès l'origine dans le Décathlon où il est considéré comme un demi-concours et non comme une course pure en raison de sa technicité.

Record du Monde

Le record du Monde est détenu par le cubain Dayron Robles avec le temps de 12"87 (vent : +0,9m/s) réalisé à Ostrava le 12 juin 2008, abaissant le précédent record du chinois Liu Xiang de 12"88 (vent +1,1m/s) datant du 11 juillet 2006. Le plus remarquable est que, lors de son record du Monde, Dayron n'a fait tomber aucune haie.

Le Javelot

Par Benoit GUYARD (Athlète et Entraineur) : petit Historique et Description.

Les régles du lancer de javelot sont équivalentes aux autres types de lancers. Les compétiteurs ont tous droit à six essais. La pointe du javelot doit toucher en premier le sol au moment de l'impact pour que l'essai soit validé. Contrairement au lancer de disque, de marteau et de poids (pour les adeptes du lancer en rotation), le lanceur de javelot effectue une course d'élan rectiligne avant le lancer, on appelle cela la translation.

- Dans un premier temps dit d'élan, l'athlète réalise une course classique face à l'aire de lancer, le javelot placé sur le côté.
- Dans un deuxième temps, dans la phase dite de préparation, le lanceur se place de profil et se déplace en pas croisé, le javelot placé à la tempe et le bras lanceur armé derrière la tête.
- Dans l'ultime phase de la course d'élan, le bras lanceur est mis en tension par élasticité sur l'ultime double appui de la course d'élan, le "HOP". La course est ainsi arrêtée violemment, transmettant toute la vitesse de déplacement dans l'épaule qui se détend comme une catapulte propulsant le javelot.

Caractéristique du javelot 

En 1986, le javelot des hommes qui pesait 800 grammes fut redessiné en raison des distances de plus en plus longues, dont le point culminant fut les 104,80 métres de l'est allemand Uwe HOHN, par conséquent et ceci pour la sécurité du public, le javelot fut modifié et on déplaça le centre de gravité de l'objet pour qu'il puisse obligatoirement retomber sur la pointe, cela permit de réduire les distances d'environ 10%. En 1999, le javelot des femmes subit la même modification.

Le javelot aux Jeux Olympiques.

Le lancer de javelot prit part aux Jeux Olympiques à partir de 1908. Bien que le javelot soit de nos jours utilisé seulement dans le sport, il existe une longue histoire de son utilisation pour la chasse et la guerre, ainsi de nombreuses références sont liées à l'ancienne civilisation grecque qui pratiquait de son temps aussi une forme de lancer de javelot dans les Jeux Olympiques, l'objectif à l'époque était plutôt d'atteindre une cible.

Records du Monde 

Le record du monde chez les hommes fut établi par le Tchèque Jan ZELEZNY à Jena en Allemagne le 25 mai 1996 avec un jet de 98,48 métres. Chez les femmes, le record est détenu par la Tchèque, Barbara Spotakova, avec un jet de 72,28 métres, performance effectuée à Stuttgart en Allemagne le 12 Septembre 2008.

La Marche Athlétique

Par Daniel AVIT (Athlète et Juge Régional Marche) : Définition et Réglements.

"La Marche Athlètique est une progression de pas exécutés de telle manière que le marcheur maintienne un contact avec le sol sans qu'il ne survienne aucune perte de contact visible pour l'oeil humain.

La jambe avant doit être tendue, c'est à dire que le genou ne doit pas être plié, à partir du moment du premier contact avec le sol jusqu'à ce qu'elle se trouve en position verticale".

~ Pour faire respecter ce réglement, des juges de marche sont placés sur le circuit ou sur la piste, leurs jugements sont basés sur des observations visuelles.

~ L'athlète pourra être disqualifié s'il est en irrégularité. Une mise en garde lui sera signalée si l'athlète continue à être en faute. Un avertissement de disqualification sera transmis au chef juge.

~ Le chef juge est le seul à pouvoir disqualifer un marcheur et ceci en lui présentant un panneau rouge de disqualifcation.

Pour tous renseignements concernant la Marche athlétique (entrainement, réglement, initiation,...), contactez Daniel sur le stade tous les soirs entre 18h00 et 20h00...